Anima au cinéma: The Best Offer

Gallerie intérieure
Gallerie intérieure
The Best Offer (« La meilleure offre ») est un film du cinéaste italien Giuseppe Tornatore (Cinema Paradiso) sorti en 2013.

Virgil Oldman (Geoffrey Rush) est un marchand d’art et commissaire priseur très réputé quoique vieillissant. Expert au goût particulièrement raffiné, il vit seul dans un très luxueux appartement d’une ville Italienne, dans lequel il a aménagé une pièce secrète où sont exposés, pour son seul usage personnel, des dizaines de tableaux de maître qu’il a habilement détourné des salles de vente grâce à Billy, un vieux complice (Donald Sutherland). Seul, dans cette pièce immense, il contemple ses tableaux qui représentent tous des visages féminins.

Un jour, une cliente lui demande une expertise mais n’accepte de lui parler qu’au téléphone. Virgil, piqué de curiosité, accepte de venir dans la maison de cette femme pour examiner le mobilier dont elle désire se séparer. Sa gigantesque maison est impressionnante mais entièrement vide quoique en réalité habitée en secret par cette jeune femme qui se cache du monde extérieur.

Elle est derrière la porte...
Elle est derrière la porte…

Commence alors une relation de plus en plus intense entre Virgil et cette femme prénommée Claire (Sylvia Hoeks) qui refuse d’être vue et dialogue avec lui derrière une cloison. Petit à petit, en se rapprochant, Virgil et Claire abandonnent certaines de leurs phobies, agoraphobie pour Claire et phobie du contact pour Virgil. Dans l’ombre, Billy, le vieux grigou qui aide Virgil à acheter des tableaux de maître à bas prix ainsi que Fred, un jeune et habile mécanicien (Jim Sturgess), lui prodiguent leurs conseils. Mais cette histoire d’amour étonnante cache une machination diabolique dans laquelle Virgil va se laisser prendre comme un enfant.

The Best Offer est un remarquable chef d’oeuvre à tous points de vue, de l’image, à la musique (Ennio Morricone), aux acteurs et surtout au scénario qui peut être abordé sur plusieurs plans, au premier degré comme une histoire de d’arnaque particulièrement bien ficelée, et aussi plus profondément comme l’aventure d’un homme à la rencontre de son anima.

Le film a fait l’objet d’une table ronde fort intéressante du Groupe d’Etudes CG Jung qu’on peut se procurer sur son site (malheureusement en travaux actuellement).

On peut acheter le DVD sur Amazon ou la Fnac ou votre marchand préféré.

La bande annonce:

Red Book Dialogues at the Hammer Museum, Los Angeles, USA

En 2010, le Hammer Museum de Los Angeles organisé une série de conférences rassemblant une personnalité de la culture et un analyste Jungien pour une discussion à partir d’images issues du Livre Rouge. Il s’agit des « Red Book Dialogues« . Certaines ont été filmées et peuvent être regardées ici.

En voici une ci-dessous avec l’une des personnalités occidentales les plus connues du bouddhisme et de la méditation dite de « pleine conscience », Jack Kornfield, qui est aussi docteur en psychologie clinique, ainsi que Katherine M. Sanford, âgée de 93 ans lors de la conférence, analyste à Del Mar en Californie, formée à l’Institut Jung de Zurich dans les années 50.

Table ronde sur la Synchronicité: On the Spectrum of Mind and Matter

Synchronicity. Mind and Matter. Hellix center
Synchronicity. Mind and Matter. Hellix center
Cette table ronde a été organisée par le Helix Center. Les intervenants sont:

  • Harald Atmanspacher, Physicist, The Collegium Helveticum (ETH Zurich, Switzerland); Privatdozent for theoretical physics, University of Potsdam; Faculty, Parmenides Foundation Munich and the Zurich C.G. Jung Institute
  • Joseph Cambray, Jungian Analyst; past President of the International Association of Analytical Psychology
  • Edgar Choueiri, Professor of Applied Physics, Department of Mechanical and Aerospace Engineering and Associated Faculty, Department of Astrophysical Sciences, Program in Plasma Physics, Princeton University
  • Farzad Mahootian, Faculty of Liberal Studies, New York University; affiliated scholar, Consortium for Science Policy and Outcomes, Arizona State University
  • Beverley Zabriskie, Jungian Analyst, a founding faculty member and past President of New York’s Jungian Psychoanalytic Association

Plus d’infos ici.

Bollingen en vidéo

Si vous connaissez l’origine de ce court document vidéo, merci de l’indiquer dans les commentaires ci-dessous ou via le formulaire de contact. La musique, semble-t-il, est celle du téléfilm de 1973 « L’ile mystérieuse » d’après Jules Verne…

CG Jung en personne

Ce page présente diverses ressources sur CG Jung en personne. Elle est par définition incomplète et sera mise à jour au fil de l’eau. Si vous connaissez d’autres ressources utiles sur CG Jung, indiquez-les dans les commentaires.Lire la suite

Dr. Carl Gustav Jung or Lapis Philosophorum

Voici un document exceptionnel, filmé par Jerome Hill en 1951 et monté par Jonas Mekas en 1991 avec d’autres sources privées. On y voit notamment CG Jung à Bollingen. A propos de ce film, on trouve ici l’information suivante:

In 1950 Jerome Hill went to Zurich with the intention of making a film about Dr. Carl G. Jung. The project was abandoned when Hill decided that Jung was not a good subject. After Hill’s death, Jonas Mekas edited the film which focuses on Dr. Jung as a person.